IMG_6982.jpeg

Notre histoire

Votre séjour commence ici


Situé à 1,5 kms de Sainte-Mère-Eglise, Virginie et Cyrille vous accueillent dans un environnement paisible au milieu de prairies verdoyantes. Quelle que soit la saison, vous apprécierez la beauté du Cotentin et son patrimoine historique.



Nos 3 gîtes sont situés dans cette ancienne ferme entièrement restaurée, vous aurez chacun votre indépendance et vous y trouverez tout le confort nécessaire pour passer un agréable séjour.



A seulement 13 kms des plages du débarquement (Utah-Beach), à 1h15 du Mont-Saint-Michel , vous pourrez également visiter les châteaux et manoirs de la région, les différents musées et sites de la seconde guerre mondiale ainsi que les villes de Cherbourg, Valognes, Carentan, Barfleur, Saint-Vaast-la-Hougue, vous découvrirez la beauté des paysages de la Hague et vous aurez la possibilité de passer une journée sur les iles anglo normandes de Jersey ou Guernesey.



Nous mettons à votre disposition notre piscine, elle est située à proximité des gites, entièrement sécurisée, transats à votre disposition. Les horaires d'accès et le règlement vous seront présentés dès votre arrivée.

 
3.jpg

La région et son histoire

Sainte-Mère-Eglise, un nom qui au matin du 6 juin 1944 tomba sur les téléscripteurs du monde entier et devint synonyme d'espoir pour l'Europe asservie par le nazisme. Chacun voulut situer sur la carte normande ce premier village libéré où flottait déjà le drapeau français, au coeur d'une presqu'île du Cotentin qui fleurait bon les pâturages, les vents d'ouest et les folkloriques souvenirs des invasions vikings.
Alors qu'à l'aube de ce Jour le plus long déferlaient des vagues d'assaut sur les plages, constituant ainsi la plus grande invasion de tous les temps, les habitants de Sainte- Mère fraternisaient déjà depuis quelques heures avec les soldats américains. Mais dans la matinée tout basculait, et la réaction allemande venait nous rappeler aux dures réalités du moment.
Mais l'histoire de Sainte-Mère-Eglise n'a pas commencé avec le débarquement. Avant de connaître la célébrité, son passé remonte au Moyen Age, avec la guerre de Cent Ans, les guerres de religion, l'existence d'une importante communauté protestante au XVIIème siècle, la Révolution, les Chouans, la vie municipale sous le Second Empire.

Aujourd'hui, le canton de Sainte-Mère-Eglise reste le berceau apprécié d'une importante race chevaline, et son musée Airborne sur le débarquement est l'un des plus visités de la Basse- Normandie. Des dizaines de milliers de visiteurs y passent chaque année, avant de goûter au charme d'une région aux confins lumineux et variés, allant du mystérieux marais aux plages de sable fin.
Sans oublier des jeunes de vingt ans, devenus aujourd'hui octogénaires, ces paras lâchés sur notre bourgade dans la nuit du 6 juin 1944. Ils ne sont plus qu'une poignée qui, il y a peu encore, vinrent des Etats-Unis effectuer un dernier saut sur notre ville souvenir à l'occasion des différents anniversaires du débarquement allié. Après avoir ressorti de la naphtaline galons et décorations, accueillis au sol par les télévisions, des applaudissements, la musique des haut-parleurs ayant remplacé le bruit du tocsin qui, dans la nuit de 1944, proclamait une insistante rumeur de drame.


 
6.jfif

Tourisme

 
5.jpg

Musées et châteaux

Le tourisme est un important secteur d'activité du Cotentin.
Le musée des Troupes Aéroportées de Sainte-Mère-Eglise est l'un des plus visités de Basse-Normandie. A quelques kilomètres, celui d'Utah-Beach est implanté sur le site même du débarquement américain de juin 1944. Deux anciennes batteries de défense côtière allemande sont également à voir: celle d'Azeville, et celle de Crisbecq à Saint-Marcouf.

A ceux que passionne l'histoire du Jour le plus long,nous conseillons de pousser jusqu'au Mémorial de Caen, en passant par la Pointe du Hoc et l'émouvant cimetière américain de Colleville, face à Omaha-Beach.

Le plus grand cimetière militaire de Basse Normandie est allemand (La Cambe). Il se situe au bord de la N13 non loin d'Isigny sur mer.
Le Cotentin est la région de Normandie la plus riche en manoirs et châteaux. Certains datent du Moyen Age. En subsistent quelques beaux spécimens de cette époque, comme Pirou, Saint-Sauveur-le-Vicomte, ou Bricquebec. Entre la fin du XVIe siècle et le début du XVIIème, il existe même une école architecturale cotentinaise, avec des constructions comme Chiffrevast à Tamerville, Crosville, Saint-Martin-le-Hébert. Le XVIIIème n'est pas en reste, avec les châteaux de Coigny, Pont-Rilly ou Quinéville. Valognes offre encore, malgré les destructions de 1944, de très beaux hôtels particuliers, le plus remarquable étant l'hôtel de Beaumont.

De nombreuses églises romanes sont à visiter, comme à Querqueville, Tollevast, Octeville,
Martinvast, et surtout Lessay.


 
Image de Carlita Benazito

Parcs et jardins

Le climat doux du Cotentin a vu éclore au XIXe siècle de nombreux parcs et jardins dont les essences rares ne manquent pas de surprendre les visiteurs. A Cherbourg, nous recommandons la visite du jardin public et du parc Emmanuel Liais. A Tourlaville vous pourrez admirer entre autres la superbe serre du château des Ravalet. Il existe à Urville- Nacqueville un magnifique parc qui entoure une demeure du XVIe siècle. Il est ouvert au public. Mais les véritables amateurs ne doivent surtout pas rater le jardin botanique du château de Vauville, une harmonieuse oasis dûe à la persévérance sans faille de ses propriétaires.


 
Saint-Vaast.jpg

Balades

Sainte-Mère est à la lisière du Parc Régional des Marais du Cotentin qui met en valeur le plantureux monde des marécages. Des promenades, libres ou organisées, permettent d'y admirer les oiseaux du marais dans leur milieu naturel.

En remontant la côte est de la presqu'île, il faut une vingtaine de minutes pour atteindre Saint-Vaast-la-Hougue, récemment répertorié au patrimoine de l'Unesco, port de pêche et de plaisance qui fait face à l'île de Tatihou. On y déguste ses huîtres réputées. De là, on gagne un autre ravissant petit port, Barfleur, classé parmi les plus beaux villages de France.
La route touristique qui traverse le riant Val de Saire permet d'atteindre Cherbourg, où l'ancienne gare transatlantique a été réhabilitée pour accueillir la Cité de la Mer, un musée lié à l'exploration des océans. Cherbourg possède la plus grande rade artificielle du monde.

Mais la plus belle promenade du Cotentin est sans conteste le tour de la Hague, avec un arrêt à la maison de Jacques Prévert, à Omonville-la-Petite, avant d'aller admirer le site grandiose de la baie d'Ecalgrain et du Nez de Jobourg. Plus au sud, Barneville-Carteret est un lieu de villégiature très apprécié. Des liaisons maritimes permettent d'y embarquer pour les îles anglo-normandes, Jersey, Guernesey ou Sercq.
Enfin, à un peu plus d'une heure de route, la magie du Mont Saint-Michel continue a fasciner ses visiteurs.


 
adobestock-188137306_0_729_487.jpg

Gastronomie

Sans être un haut lieu de la gastronomie, le Cotentin a l'avantage d'offrir à la restauration des produits de qualité. De nombreux restaurants mériteraient d'être cités, mais les endroits à ne pas manquer sont le Landemer, à Urville-Nacqueville, dans la Hague, le Pily à Cherbourg, la Marine, à Carteret, tous deux étoilés au guide Michelin.

A Sainte-Mère-Eglise, le John Steele offre un excellent rapport qualité-prix et une cuisine traditionnelle.

Pour déguster de bonnes crêpes, Chez Jeanne vous accueille et vous propose des produits locaux de qualité.

Nos récents coups de coeur sont pour l'Épicurien à Valognes et le bar le Grimoire juste à côté pour terminer votre soirée.


Le bar le Goeland à Réville, un endroit à ne pas manquer quand il fait beau, tapas, mojitos et musique le tout avec une vue magique...

 
char-a-voile.jpg

Activités sportives

Le char à voile se pratique sur la plage de Sainte-Marie-du-Mont. Pour les amateurs d'aviation, il existe deux aéro-clubs, l'un a Cherbourg-Maupertus, l'autre à Lessay. Deux golfs de dix huit trous sont ouverts en permanence, l'un à Cherbourg-La Glacerie, l'autre à Fontenay -sur-Mer. Le centre équestre les écuries de la gare vous propose entre autres des ballades dans la campagne ou sur la plage, pour débutants où confirmés, situé à Saint Martin d'Audouville ( 15mn).
De nombreux sentiers de randonnées sont à explorer pour les amateurs de belles balades.